La Jeune Ménagère – 6

Bonjour, et bienvenue dans ce tuto « Devenir une Femme Respectable™ ». Les « épisodes » précédents sont ici :

La Jeune ménagère – 1

La Jeune ménagère – 2

La Jeune ménagère – 3

La Jeune ménagère – 4

La Jeune ménagère – 5

Et bien entendu le Hors-Série sur LE VÉSICATOIRE, ici.


Je sais que vous vous posez beaucoup de questions. Le temps passe, et ce déconfinement va bien se terminer un jour ; serez-vous bonne à marier au jour tant attendu de la déconfinade ?

Aujourd’hui, pour tenter d’apaiser vos angoisses, je vous recommande de manger du fromage en pyjama lire ce nouveau chapitre passionnant de La Jeune Ménagère. C’est parti.

14. – Nettoyage de la cuisinière.

Le lendemain, Louise dit à sa fille : – Nous allons commencer notre journée par le nettoyage de cette cuisinière,

Écoutez, chacun sa morning routine.

que notre pauvre cousine a laissée dans un triste état.

Dites-donc ça bitche sévère, par ici.

Cours chez l’épicier lui demander une boîte de mine de plomb en pâte.

Cette épicerie m’a l’air particulièrement bien achalandée. Bravo, les commerces de première nécessité. Honnêtement, à ce stade, je ne serais pas surprise qu’un de ces matins Louise envoie Marie lui chercher dix grammes d’uranium et un peu de poivre en grains et que la gamine revienne en chantonnant avec son petit panier, tel un Chaperon Rouge radioactif.

Au bout de cinq minutes, Marie fut de retour.

-Voici trois chiffons de laine, lui dit sa mère. Avec l’un d’eux, étends un peu de pâte sur cette partie de la cuisinière.

-Mais, maman, si j’en mettais partout, pendant que j’y suis ?

Oui parce que t’es gentille, mais le temps, c’est de l’argent.

-Garde-t’en bien : il ne faut pas laisser à la pâte le temps de sécher… Vite, prends cet autre chiffon et frotte vigoureusement, de manière à enlever ce que tu peux avoir mis de trop… Parfait. Maintenant passe là-dessus ton troisième chiffon… plus fort, ma fille, plus fort…, et tu vas obtenir une fonte très brillante…. Vois-tu ! … Quelle différence avec le reste ! Comme, à côté, cela paraît terne et sale ! … Seulement, aie soin de te servir toujours du même chiffon de laine pour chacune de tes opérations. tu veilleras aussi à ne pas mettre trop de pâte dans les moulures des pieds. Il en est de ce nettoyage comme de celui des chaussures. Tu te rappelles, Marie, qu’il n’est pas nécessaire de mettre le cirage par plaques épaisses sur le cuir…

-Oui, maman, et qu’il faut bien l’étendre, bien le sécher avec la brosse.

-C’est cela, petite. Eh bien, l’on cire une cuisinière comme on cire une paire de soulier.

Je suis à 97% sûre que vous n’aviez pas anticipé en vous levant ce matin que vous alliez lire cette phrase. Moi non plus. Merci, La jeune ménagère.

41. – Manière d’allumer le feu.

(Vous remarquerez le singulier. Il y a une et une seule manière d’allumer le feu -et, je le suppose, de faire danser les flammes et les dieux).

Marie se mit à rire. A la bonne heure, dit Louise ; j’aime les fillettes rieuses et qui ne boudent pas au travail. Mais moi, quand je vois rire ma fille, je voudrais lui voir deux rangées de jolies dents blanches, pour qu’on pût dire qu’elle a des perles dans la bouche… tu ne te laves jamais les dents, Marie ?

Ah bah super, l’autre elle court partout pour aller chercher de la pâte de plomb de je ne sais quoi, et sa récompense c’est que sa mère la regarde bosser en lui faisant remarquer qu’elle a des chicots pourris ?

Cela est pourtant laid, et, de plus, fort malsain… Tu auras désormais une brosses à dents et une poudre spéciale, dont tu te serviras tous les matins en faisant ta toilette.

Ça fait des semaines que vous vivez ensemble, tu vérifies ses chaussettes, son débarbouillage, sa manière de plier les radis et d’éplucher les poules, mais là soudain enfin au débotté te vient l’idée de te demander si ta fille possède une brosse à dents ?!

Puis tu te rinceras la bouche à grande eau… Et vous nettoierez aussi tous les jours vos ongles et vos oreilles, mademoiselle, continua Louise en s’approchant de sa fille. Oh ! La vilaine, qui ne sait pas que l’on gagne en santé à être toujours propre et nette !

Marie ne savait si elle devait rire ou pleurer.

Je pense que Marie devrait surtout prendre sa pâte de plomb et mettre les bouts mais je suppose, vu la marge de manœuvre des filles dans ce livre, que ce n’est pas une option, sous peine de finir AU CABARET.

-Allons, reprit sa mère, soyons gaies…

Ah bah tu m’étonnes, trimer pendant qu’on te dit que tu as les quenottes en caca, voilà qui met du baume au cœur.

NOTIONS A RETENIR

Ouh, on a hâte.

On enlève mieux les taches quand elles sont fraîches ; mais tous les procédés de détachage ne conviennent pas à tous les cas. Le lait bouillant fait disparaître l’encre ; l’eau chaude, les taches de fruits ; l’essence minérale, celles de graisse ou d’huile ; et le beurre, celles de cambouis.

Allez, c’est cadeau, ça gagne pas ça débarrasse.

Le proverbe du jour :

TACHE AU DEHORS

TACHE AU-DEDANS

… Qu’on est gaies, c’est formidable.