La Deuxième Femme, disponible en librairie

La Deuxième Femme est sorti le 15 janvier, aux éditions du Masque.

J’en ai parlé à la radio, je vais en parler en salon, bientôt (billet à suivre avec les dates, dès que tout ceci se précise).

Vous pouvez le commander dans votre librairie habituelle. Tout le monde n’a pas une librairie à deux minutes à pieds, malheureusement. Mais si vous pouvez, faites-le. Il y a aussi des plateformes dédiées pour trouver quel livre est dispo où, comme Place des libraires par exemple. Et votre libraire peut vous commander un livre, le recevoir sous 48 heures (parfois même, dans la journée), sans frais de port.

(Le résumé de la La Deuxième Femme ici)

La Deuxième femme

La Deuxième femme – Louise Mey – Roman noir – Graphisme couverture : Louise Cand

La Deuxième femme sortira aux éditions du Masque le 15 Janvier 2020.

La Deuxième femme, c’est l’histoire de quoi ?

La Deuxième femme, c’est l’histoire de…

Sandrine est une jeune femme qui ne s’aime pas beaucoup. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade, ses cheveux trop filasses. Timide, mal à l’aise, elle bafouille quand on hausse la voix ; reste muette durant les déjeuners entre collègues.
Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et où il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils ; sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, timide, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence ; fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias, si discret, si effacé – tellement craintif et secret qu’il pourrait être son fils à elle, Sandrine.
Mais Mathias n’est pas son fils ; cet homme n’est pas son homme ; la première femme était là avant, la première femme était là d’abord. Et le jour où cette elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s’écroule. Où était la première femme ? Que s’est-il passé dans la maison où elle a laissé une place vide ? Que pense cet homme, à qui appartient-il désormais ? Et surtout, comment la première femme va-t-elle récupérer son dû ?


Kara – 1er Trimestre : Coquillettes et Crustacés

Kara est sorti le 15 Octobre. Il est édité par Monsieur Popcorn. Vous pouvez le retrouver dans une librairie proche de chez vous, ici. Mais vous pouvez aussi demander à votre libraire de le commander : ça coûte le même prix, et ça va plus vite qu’Amazon, et ça fait vivre les librairies.

Et jusqu’à jeudi (7 Novembre 2019), Isabelle vous le fait gagner sur son compte Instagram, ici.

Et sur son blog, ici.

Couverture – Kara 1er Trimestre – Coquillettes et Crustacés – Isabelle Maroger

Kara

Kara sortira le 10 octobre chez MrPopcorn.

C’est l’histoire de… c’est l’histoire de Kara, qui fait sa rentrée dans un nouveau collège. Cette BD raconte tout son premier trimestre de 4ème, par petites histoires d’une ou deux planches. Kara ; son frère ; sa sœur, ; ses parents ; son collège inconnu ; ses nouveaux amis ; ses némésis… némésisses… ? Ses ennemies, quoi. (Ou pas. On verra. Quel suspense !).

Isabelle a mis les premières pages sur son Instagram, ici ; et sur son blog, là. Ce n’est pas une « petite » BD, elle a énormément bossé et il y a plus de 100 planches ; et de son côté l’éditeur a bossé aussi pour que ce soit un chouette objet… mais pas trop cher.

Oui, je suis bel et bien en train de vous dire que je vous propose ce formidable ouvrage pour un prix modique ! Et plus sérieusement, j’espère que Kara trouvera sa place dans vos cœurs. Parce que je l’aime très fort. Elle est bordélique, hésitante, un peu médisante, un peu égocentrique ; elle est drôle et de mauvaise foi – bref, très humaine.

J’ai très hâte !


Le Jour du vélo rouge

Le Jour du Vélo Rouge – Louise Mey – Illustration de Thorn

Aux Éditions Lapin.

Le Jour du vélo rouge est un roman pour les enfants qui savent déjà bien lire tous seuls.

Vous pouvez le trouver dans une librairie près de chez vous, ici. Ou le commander à votre libraire. C’est au même prix et souvent plus rapide qu’Amazon !

Le Jour du vélo rouge, c’est l’histoire de quoi ?

Le jour du vélo rouge, c’est l’histoire de…

Seul, sans parents, sans qu’ils le sachent, pour 4 jours et pour latoute première fois, un jeune adolescent se retrouve livré à lui-même dans la maison de campagne familiale, là où il n’y pas si longtemps encore, tout le monde était heureux.L’occasion de se prouver qu’il peut très bien se débrouiller seul.La présence complice et éclairante d’une vieille voisine oubliée va doucement lui faire vaincre ses peurs, retracer les chemins de son enfance et l’aider à se souvenir de cette fameuse journée. Le Jour du Vélo rouge.

Le site Plume Libre en a fait une critique ici ; et j’ai répondu à quelques questions sur l’écriture du Jour du vélo rouge, ici. Thorn, l’illustratrice, s’est aussi prêtée au jeu de l’interview, là.